Les romanciers français. Lecteurs et spectateurs de l'Étranger (1920-1950)

Les romanciers français. Lecteurs et spectateurs de l'Étranger (1920-1950)

Les romanciers français. Lecteurs et spectateurs de l'Étranger (1920-1950)

Édité par Anne-Rachel HERMETET

ISBN : 2-84467-060-1

 

Plus de détails

En solde En solde !
8,50 € TTC

17,00 € TTC

(remise de 50 %)

Quelle place a été réservée à l’étranger dans la France littéraire et critique entre 1920 et 1950 ? À un moment où Paris est reconnue comme une ­capitale culturelle, où La Nouvelle Revue Française joue, en Europe, un rôle considérable de médiation intellectuelle et littéraire, il convient d’analyser les « rencontres » étrangères des romanciers français, d’explorer la part du décentrement, de l’ouverture à l’autre dans leur création mais aussi, comme en miroir, les effets de cette expérience de l’étranger dans la perception de leur identité. Quelles lectures ont été faites de Conrad, de Joyce, de Schnitzler, de D’Annunzio, des écrivains scandinaves ? Comment Gide, Mauriac, Rivière, Colette ou Camus ont-ils accueilli les littératures étrangères ? Comment Martin du Gard ou Giraudoux ont-ils fait œuvre d’adaptateur ? Et parce que l’entre-deux-guerres voit l’efflorescence de nouvelles formes théâtrales, que les metteurs en scène du Cartel, en particulier, ouvrent largement les portes de leurs salles aux pièces venues d’ailleurs, il importe de ne pas oublier que les romanciers « 20-50 » ont été non ­seulement des lecteurs mais aussi des spectateurs de théâtre ou, comme Romain Rolland, d’opéra. L’analyse des écrits critiques, des préfaces, ­journaux intimes ou correspondances conjointe à celle des œuvres romanesques, l’étude des périodiques, comme La Nouvelle Revue Française ou L’Action française, celle des traductions ou des adaptations permettent de mettre en évidence les différentes approches des littératures étrangères, de la méfiance, voire du rejet, à l’appropriation.

Réunissant les communications prononcées lors du colloque international « Les romanciers français lecteurs et spectateurs de l’étranger (1920-1950) », organisé les 15 et 16 mars 2002 par le Centre de Recherche en Littérature générale et comparée et le Centre « Roman 20-50 » de l’Université Charles-de-Gaulle – Lille 3, cet ouvrage permet ainsi d’esquisser une carte du goût littéraire en France dans la première moitié du xxeΚsiècle.

Panier  

(vide)

Nouveautés

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle