Problèmes de sémantique et de syntaxe. Hommage à André Rousseau

Problèmes de sémantique et de syntaxe. Hommage à André Rousseau

Problèmes de sémantique et de syntaxe. Hommage à André Rousseau

Edité par Louis BEGIONI et Claude MULLER

I.S.B.N. 2-84467-094-6

 

 

 

Plus de détails

En solde En solde !
16,00 € TTC

32,00 € TTC

(remise de 50 %)

L’ouvrage regroupe un ensemble de vingt-cinq contributions originales, émanant d’universitaires connus, voire très connus, français et étrangers. Elles s’ordonnent naturellement en cinq chapitres couvrant les domaines essentiels de la recherche en linguistique contemporaine. Qu’il nous soit permis, pour une fois, d’évoquer quelques-uns des linguistes qui ont participé à ce volume.

L’histoire de la linguistique comporte sept articles, dont ceux de Pierre Swiggers et de Michel Arrivé, et débouche inévitablement sur des questions d’épistémologie concernant la discipline même.

Un second groupe traite de diachronie et de typologie des langues, tant il est vrai que la conception moderne de la diachronie l’assigne de plein droit à la typologie : parmi les cinq articles figurent des études d’André Crépin, de Louis Begioni et de Johan van der Auwera.

La partie intitulée Langue et système est forte de six articles, dont notamment ceux de Michael Herslund et de Claude Muller ; elle témoigne d’un fort attachement à l’esprit saussurien. Elle est consacrée essentiellement à des questions de syntaxe : position, article, modalités, lexies, etc.

La partie suivante, Enonciation et discours, est le complément indispensable à la linguistique du système, dans l’esprit d’un Karl Bühler ou d’un Emile Benveniste. Groupant cinq articles, dont ceux de Georges Kleiber et de Louis de Saussure, elle examine des grandes questions comme la polyphonie, l’allocutivité, les démonstratifs, les particules, etc.

Le dernier chapitre, celui qui clôt l’ouvrage, est consacré à des problèmes de sémantique, avec quatre articles, dont ceux de Bernard Pottier, d’Alvaro Rocchetti et de Peter Blumenthal ; cette position finale de la sémantique est délibérée pour indiquer sans ambiguïté qu’elle est le socle indispensable sur lequel repose tout l’édifice linguistique.

L’ouvrage, par ses diverses ouvertures, s’adresse à tous les linguistes des langues naturelles, mais aussi à tous ceux que l’étude du langage humain ne peut laisser indifférents : traducteurs, spécialistes du comportement individuel ou de groupe, chercheurs en cognition.

Panier  

(vide)

Nouveautés

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle