35 - La figure de l'imposteur dans la littérature de langue allemande au XXe siècle

35 - La figure de l'imposteur dans la littérature de langue allemande au XXe siècle

Germanica, n°35-2004

La figure de l'imposteur dans la littérature de langue allemande au XXe siècle

Dirigé par Marion Dufresne

I.S.B.N. : 2-913857-14-0

Plus de détails

Prix réduit !
6,50 € TTC

13,00 € TTC

(remise de 50 %)

GERMANICA

Pierre Vaydat, Der Hauptmann von Köpenick de Zuckmayer.
Régine Battiston, L’imposteur amateur de femmes et de géométrie ? Le Don Juan de Max Frisch.
Philipp Wellnitz, Figures d’imposteurs chez Friedrich Dürrenmatt et Peter Weiss : De la double imposture dans le théâtre contemporain (le théâtre dans le théâtre).
Catherine Fabre, Histoire et tabous : une imposture d’état où comment Christa Wolf et Christoph Hein avaient entrepris de déjouer l’imposture de l’Histoire officielle en RDA.
Joëlle Stoupy, Felix Krull, l’imposteur ou l’aimé de Dieu.
Alfred Strasser, Robert Neumanns Hochstaplernovelle – Versuch über eine gescheiterte Karriere.
Holger Pils, Die Begegnung des Hochstaplers oder : Von der Vertrackthteit der Aggression. Robert Neumanns Olympia als Parodie auf Thomas Manns Bekenntnisse des Hochstaplers Felix Krull.
Evelyne Jacquelin, Le péché salvateur ou : Les paradoxes de l’imposture dans Der schwedische Reiter de Leo Petutz.
Jacqueline Bel, Mal, mal d’être et maladie : radiographie de l’imposture dans Beichte eines Mörders, de Joseph Roth.
Thorsten Gubatz, Kultur als Scharlatanerie. Zum Spätwerk Thomas Bernards.
Laura Gieser, Mythos und Simulation – die Erfindung Joseph Beuys.

Panier  

(vide)

Nouveautés

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle