36 - Le pouvoir de la musique dans l'espace de langue allemande : fascination et suspicion

36 - Le pouvoir de la musique dans l'espace de langue allemande : fascination et suspicion

Germanica, n°36-2005

Le pouvoir de la musique dans l'espace de langue allemande : fascination et suspicion

Dirigé par Alain Leduc et Christian Merlin

I.S.B.N. : 2-913857-15-9

Plus de détails

Prix réduit !
6,50 € TTC

13,00 € TTC

(remise de 50 %)

GERMANICA

Fabrice Malkani, Le pouvoir de la musique selon Rilke.
Claire Badiou, Entre Kino-Oper et Künstleroper. Enjeux du devenir de l’opéra au début du xxe siècle.
Alain Leduc, Le lien entre musique et inconscient dans Das Spielwerk und die Prinzessin de Franz Schreker.
Pascale Avenel-Cohen, Une nouvelle grande invasion ou le jazz dans l’opéra de Krenek Jonny spielt auf.
Joseph Kölbl, Bertolt Brecht en quête d’une musique épique.
Laurent Feneyrou, Giacomo Manzoni, Préface au Docteur Faustus.
Timothée Picard, Les dangers de la musique romantique allemande : fortune littéraire d’un topos.
Joëlle Caullier, Mein blauer Gesang ou la voix blessée de l’Allemagne d’après-guerre.
Brigitte Desbrière, Quand le juke-box aidait à vivre… Peter Handke et la musique : une approche.
Jean-Charles Margotton, « Eine Magierin in entzauberter Zeit » le pouvoir de la musique dans Schlafes Bruder de Robert Schneider.
Mémoire
Eva Philippoff, Die ermordete Operette.

Panier  

(vide)

Nouveautés

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle