N°6/1996 Ruptures dans le religieux contemporain

N°6/1996 Ruptures dans le religieux contemporain

N°6/1996 Ruptures dans le religieux contemporain

Études réunies par Bruno Béthouart (Université du Littoral)

Plus de détails

Prix réduit !
4,00 € TTC

8,00 € TTC

(remise de 50 %)

ATELIERS

Le phénomène religieux est-il fondamentalement réactionnaire ? Dans la "pensée commune", il y a souvent assimilation entre le refus de tout changment et l'attitude religieuse. Des images viennent aussitôt se greffer sur cette hypothèse : les foulards islamiques, sources de débats entre partenaires du monde de l'éducation, les commandos anti-IVG à la une des journaux télévisés, l'obsession du contact avec l'impur dans certaines sectes juives, les rappels à l'ordre du pape Jean-Paul II sur les moyens contraceptifs.

L'évidence d'un tel constat ne résiste pas longtemps à l'examen des faits, de la réalité historique. Le phénomène de la rupture est viscéralement lié à l'expression et à l'expérience religieuse.Toute religion révélée transmise de génération en génération est confrontée à la nouveauté du présent.

Cet ouvrage, fruit d'une journée d'études de l'Institut de recherche en Histoire des Rligions (IHR) vous propose de découvrir plusieurs approches de cette question tout d'abord chez les symbolistes européens, les protestants du Nord de la France au XIXème siècle ainsi que dans les sectes. Pour les catholiques français, deux événements pratiquement concomitants viennent interpeller les pratiques et les habitudes : le concile Vatican II et la déconfessionalisation de la CFTC. Les musulmans enfin sont également confrontés à la modernité. Les réponses ne conditionnent-elles pas autant le visage du monde moderne que celui du phénomène religieux ?

Panier  

(vide)

Nouveautés

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle