N°8/1996 L’extrême-orient après la deuxième guerre mondiale

N°8/1996 L’extrême-orient après la deuxième guerre mondiale

N°8/1996 L’extrême-orient après la deuxième guerre mondiale

Études réunies par Anne Bayard-Sakai et François-Yves Damon (Université Charles-de-Gaulle – Lille 3)

Plus de détails

Prix réduit !
4,00 € TTC

8,00 € TTC

(remise de 50 %)

ATELIERS

Août 1945 : la capitulation japonaise marque la fin de la guerre du Pacifique, version extrême-orientale de la Deuxième Guerre mondiale. Des pays jusque-là colonisés s'engagent dans des luttes de libération ; en Chine, la confrontation des nationalistes et des communistes aboutit en 1949 à la proclamation de la République Populaire ; quand au Japon, après l'effondrement de ses rêves impérialistes, il s'engage dans une démocratisation sous la férule américaine.

La césure de 1945 signifie, pour les pays d'Extrême-Orient, l'obligation de se reconstruire alors même que tous les modèles antérieurs ont été emportés dans le désastre. Les études réunies ici montrent comment réfléchir, cinquante ans après la fin  de la guerre, sur ces années de transition, au cours desquelles peu à peu se dessine le monde dans lequel nous vivons encore aujourd'hui : des après-guerres, en somme, dont nous sommes, parfois à notre insu, les héritiers.

Panier  

(vide)

Nouveautés

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle